Les règles durent normalement de 2 à 6 jours. Les trois premiers jours sont les périodes où la perte du sang est importante. Celle-ci se situe généralement entre 40 et 80 ml. Si elle dépasse ce seuil, on perle alors d’hyperménorrhée ou règles abondantes. Cette situation est susceptible d’entraîner une anémie, accompagnée d’essoufflement, d’épuisement…

Les méthodes utilisées pour résoudre les problèmes des règles hémorragiques

Les règles hémorragiques sont causées par une muqueuse recouvrant la partie interne de l’utérus. La première chose à faire est de vous rendre auprès de votre gynécologue. Les différentes techniques et les médicaments existants visent à détruire cette muqueuse. Toutefois, votre gynécologue ne proposera aucune forme de traitement sans faire un bilan complet. Pour ce faire, une échographie pelvienne ainsi qu’un prélèvement d’une sécrétion vaginale sont indispensables. Cela va permettre de vérifier l’éventuelle existence de cancer ou d’importante lésion de l’appareil génital. À noter que les méthodes pour supprimer la muqueuse utérine ne peuvent s’effectuer, sauf en cas d’absence d’infection ou que la patiente ne souhaite plus avoir d’enfant.

En outre, certaines techniques chirurgicales impliquent la dilatation du col de l’utérus afin d’y introduire des instruments. Et après un certain temps d’amélioration, si les saignements sont récidives, une ablation secondaire par chirurgie peut être indispensable. À savoir qu’aucune des solutions n’assurer un succès à 100%. Et dans certains cas, ces techniques peuvent provoquer de suppression définitive des règles.

Comment soulager les douleurs ?

Les règles abondantes sont souvent douloureuses. La majorité des femmes se plaignent d’avoir mal au ventre ou dans le dos. Dans ces cas-là, les médecins préconisent souvent du paracétamol ou des antispasmodiques. L’aspirine est, néanmoins, à éviter, car elle fluidifie le sang. Par ailleurs, n’hésitez pas à privilégier le bain chaud ou encore la bouillotte sur le ventre. Et si les douleurs deviennent presque insurmontables, en parler avec votre gynéco est sûrement l’action la plus judicieuse.

En outre, il est important de soigner l’hygiène intime. Cela est d’autant plus important durant les règles. En effet, bien qu’avoir des règles soit naturel, il convient de se laver soigneusement, et plusieurs fois par jour si possible. En effet, le liquide menstruel dégage une mauvaise odeur au contact de l’air. Veillez également à opter pour des sous-vêtements confortables. Entre autres, si vous souffres de règles douloureuses, notamment de douleurs pelviennes, favorisez les sous-vêtements qui mettent à l’aise. Autrement dit, remettez votre robe moulante et vos jeans serrés durant vos règles. Le maître mot est le confort.

Par ailleurs, il faut apprendre à se relaxer pendant cette période. En effet, le stress, par exemple, ne fera qu’augmenter l’intensité de la douleur si vous souffrez déjà de règles abondantes ou douloureuses. N’hésitez pas à réaliser quelques exercices de respiration pour soulager les douleurs. Et ceux-ci sont particulièrement efficaces, notamment si vous faites souvent des sautes d’humeur durant vos règles. N’hésitez pas à consulter des sites spécialisés proposant des astuces pour un exercice de respiration efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *