Le psoriasis est une maladie de la peau. Environ 2% des Français sont atteints de cette maladie inflammatoire chronique. Cette dernière n’est pas contagieuse. Elle peut être héréditaire ou due à des facteurs environnementaux. Bien que le psoriasis ne soit pas une maladie honteuse, il perturbe souvent la vie au quotidien. Certaines personnes qui en souffrent le vivent comme un grand handicap.

les caractéristiques de la maladie

Le psoriasis n’est pas conditionné par le facteur de l’âge. Ainsi, quel que soit l’âge, il est possible de souffrir de cette maladie. Celle-ci s’attaque aux cellules de la peau en opérant sur le système immunitaire. Bien que cette pathologie ne soit pas grave en soi, elle peut durer. Concrètement, elle entraîne la formation d’une sorte de plaques rouges avec des squames blanchâtres au milieu. Les peaux mortes se décollent par la suite. Pour confirmer l’existence d’une composante génétique, une enquête a été faite sur des patients. Il s’avère qu’un tiers d’entre eux ont des familles proches ayant été sujettes au psoriasis.

Toutefois, il ne faut pas négliger l’existence d’un certain nombre de facteurs augmentant la formation des plaques. Parmi ceux-ci, on peut citer les chocs émotionnels ou les traumatismes affectifs. Et dans la même lignée, le stress favorise également l’expression des plaques. En outre, certains médicaments sont à proscrire lorsqu’on présente des signes de psoriasis. Entre autres, il faut éviter le lithium, les bétabloquants… Et par ailleurs, chez les femmes atteintes de cette maladie, une recrudescence des lésions pendant le cycle peut constituer un agent aggravant. En outre, certains dermatologues proposent une thérapie une forme d’exposition au soleil pour améliorer le psoriasis. Un écran de protection solaire est obligatoire pour cette pratique. Hormis cela, le tabagisme et la consommation régulière d’alcool aggravent la maladie.

Les types de traitement contre les poussées du psoriasis

Les spécialistes de la santé ne cessent d’améliorer les traitements contre les poussées de psoriasis. Toutefois, malgré les efforts, il n’est toujours pas possible d’envisager une guérison définitive. En effet, les plaques peuvent réapparaitre à chaque crise. Celle-ci peut être due à un traumatisme ou une situation stressante. Et si la guérison est improbable, le contrôle de la formation de plaques est tout à fait possible. Vous avez même le choix entre trois options de traitement.

Vous pouvez, dans le premier cas, opter pour le traitement d’un psoriasis localisé. Votre dermatologue vous prescrira des dérivés de la vitamine D et des dermocortoides. Ces médicaments se présentent sous forme de mousse ou de crème que vous appliquerez sur les plaques durant 5 à 6 semaines. Ils sont pratiques pour optimiser l’aspect de la peau et atténuer les démangeaisons. Dans le second cas, il y a les traitements utilisant les rayons de soleil. L’exposition est sous le contrôle d’un spécialiste. À noter que les UVB favorisent généralement la disparition du psoriasis. Et pour y arriver, il faut au moins 25 séances. Et le dernier cas est le traitement plus généralisé. Ce dernier privilégie les traitements immunimodulateurs. Présentant des effets secondaires, ceux-ci demandent une surveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *